50 ans d’innovation

 

En 2019, TORBEL® Industrie célèbre ses 50 ans d’existence. 

L’occasion pour le groupe d’évoquer son histoire à travers un film, réalisé par Jérôme Bergot.

 

 

On ne peut évoquer l’histoire de Torbel® sans présenter Charles Tordo, génie inventif, à l’origine de l’entreprise familiale. En 1940, après sa démobilisation, il commence à travailler dans sa cave au cœur du village de Tourrette-Levens. Il fabrique tout d’abord des outils à main et propose aussi ses services pour des travaux de bricolage. Quand il arrive à se procurer du métal, il invente une poussette d’enfant transformable en chaise et en chariot (modèle breveté en 1947).

En parallèle, il constate avec désarroi que son village se dépeuple notamment à cause du difficile travail de la terre dans ces zones en terrasse. Il invente donc le motoculteur adapté.      

Par la suite, il se lance dans la serrurerie (fabrication de grilles, rampes, portes métalliques…).

On doit également à Charles Tordo l’origine des premières chaises bleues de la Promenade des Anglais.

La chaise bleue est conçue et réalisée à Tourrette-Levens, avec la collaboration de Jacques Ballanger.

 

La Genèse de l’entreprise

Son fils, Louis Tordo, titulaire d’un CAP et du BEI, diplôme de serrurier ferronnier d’art, de retour du service militaire, travaille pour l’entreprise familiale dont les fabrications sont aussi célèbres que variées : chaises bleues de la Promenade des Anglais, machines agricoles, fonderie aluminium, moulage de caoutchouc et injection plastique…

Son gendre, Gilbert Belgrano, diplômé de Maths sup, chef de district à la SNCF, se met en disponibilité de l’entreprise familiale pour s’associer avec Charles et Louis Tordo.

Ils créent ensemble la société Tordo Belgrano à Tourrette-Levens.

 

Le premier contrat

En avril 1969, la société familiale obtient de la SNCF le marché de la démolition du bâtiment de réparation des wagons en gare de Nice à St Roch. L’atelier d’entretien des wagons est démonté pour être remonté pièce par pièce sur 400 m² de locaux aménagés en usine de production à Tourrette-Levens.

L’entreprise, à cette époque, intervient essentiellement dans la réalisation de travaux pour la Sncf.

 

De fil en aiguille

De 1970 à 1978, l’entreprise vend ses premières productions auprès des quincailliers niçois, puis dans la région pour s’étendre ensuite aux fabricants de volets de la vallée du Rhône et du sud-ouest.

La première opération de croissance externe est réalisée avec l’acquisition de Chromazur (06), entité spécialisée dans le traitement de surface, dont l’activité est complémentaire à la fabrication d’accessoires.

Peu de temps après, l’entreprise diversifie son activité avec la création de la société Boulonnerie Service, dédiée à la visserie spéciale pour fermeture.

L’aventure de l’entreprise s’intensifie pour Louis Tordo et Gilbert Belgrano. En effet, cette décennie sera placée sous le signe de l’agrandissement. La société participe pour la première fois au salon BATIMAT en 1982 et apparait en couverture du magazine spécialisé «Stores et Fermetures» l’année suivante.

 

Reprise de SIDM

En 1983,Tordo Belgrano propose un plan de reprise à son confrère SIDM, déposant le bilan, qui sauve 21 emplois. Ainsi est créé TORBEL® Centre à Saint Martin la Plaine (42), site de 4 000 m² exclusivement dédié à la production. TORBEL® développe ses premiers produits phares, comme le tube rainuré pour espagnolette, la penture de sécurité et la crémaillère TORBEL®.

 

Précurseur

Suite à l’acquisition de bâtiments à Sault Brenaz (01) en 1987, la naissance de TORBEL® Rhône constitue une avancée sans précédent dans l’histoire de l’entreprise : elle se dote de la 1ère chaîne de traitement de surface par cataphorèse dans le secteur du bâtiment. Grâce à sa plateforme de 8 500 m², le site est également consacré au stockage et aux expéditions. La même année, TORBEL® sort de son bureau d’études le POLYGOND® acier, véritable révolution sur le marché de la quincaillerie.

 

TORBEL INDUSTRIE

En septembre 1989, la holding TORDO BELGRANO est créée. 

TORBEL® Industrie devient la marque principale de commercialisation.

Le Groupe, qui propose des accessoires de sécurité, complète son offre avec l’intégration de la société HALT’AU VOL, spécialisée sur ce marché.

TORBEL, qui fête son 20ème anniversaire, inaugure un siège social rénové.

La société continue sur sa lancée, cherchant sans cesse à se renouveler et se réinventer. Elle sera récompensée de ses efforts en 1994 par l’INPI (Institut nationale de la propriété intellectuelle).

On lui décerne un 1ere trophée régionale grâce à ses nombreuses innovations au cours de la décennie, de l’espagnolette POLYRAIN® au verrou SDO en passant par le verrou baïonnette de sécurité et l’espagnolette TUBRAIN®.

 

 

Chute de neige et reconstruction

En décembre 1990, d’abondantes chutes de neige entraînent l’effondrement du toit de TORBEL® Rhône.

Cet événement aurait pu mettre en péril la société. Mais grâce à la forte mobilisation de la direction et du personnel, les commandes ont pu être honorées et un nouveau bâtiment a été construit. 9 mois après la catastrophe, la plateforme est de nouveau opérationnelle. Pendant cette période délicate, grâce à son orientation historique vers le client, le Groupe a conservé la confiance du marché.

 

 

Le Monde de la boulonnerie

La société enregistre en 1992 le renfort de STAAT & Cie, confrère disposant d’une expérience reconnue sur le marché des accessoires d’ancrage et de la boulonnerie ainsi que celui de Laurent® Industrie Fixations suite à la reprise des actifs de la société Friulsider France.

 

 

Premiers pas vers l’international

TORBEL entreprend son développement à l’international avec l’implantation de sa filiale Suisse, TORBEL® Industrie AG à Rütti, près de Zurich en 1996. Celle-ci déménagera en 1999 à Tavannes (dans le canton de Bern).

L’année 1999 est aussi marquée par la création de la filiale italienne TORBEL® Srl à Turin, qui permet au groupe de s’implanter sur le marché italien.

Au l’aube du 21eme siècle, TORBEL® entre dans une nouvelle dimension tout en respectant les valeurs qui ont fait sa force : l’innovation et la sauvegarde des emplois français.

 

La grande surface de Bricolage

La société élargit ses secteurs d’activité avec l’entrée dans le groupe d’AFBAT (23) et STYLFER (61). Ces acquisitions lui permettent de s’implanter dans le secteur des Grandes Surfaces de Bricolage (GSB).

Monsieur Claude Poulain, désireux de prendre sa retraite et avec qui le Groupe entretenait d’excellentes relations, cède sa société éponyme située à Grisolles (82), dans le sud-ouest. Elle complète l’offre sur le marché des ferrures de volets et de portes de garage.

En 2005, PORTAC® rejoint le groupe : cette société est présente sur le marché des ferrures de qualité pour portails aluminium et PVC, intervient exclusivement auprès des menuisiers artisans et industriels du portail.

 

Leader français de fabrication de paumelles

En mai 2006, L’Industrielle de Sedan et Jardinier Massard® (société centenaire spécialiste de la fabrication de paumelles) rejoignent le Groupe.

Ingbert Kirsch, propriétaire des 2 entités situées dans les Ardennes (08), est désireux de céder l’activité. Il émet le souhait que la production et les emplois, qui font partie du patrimoine historique local, soient conservés sur place. Le projet de reprise présenté par Laurent Tordo, seul projet français, est également le seul à apporter les garanties nécessaires face aux projets de reprise européens. IDS et JM resteront français, les emplois sont assurés.

Ces reprises successives permettent au groupe de proposer une large gamme de produits.

Il continue de créer et d’améliorer un nombre important de ferrures, à l’image de la penture universelle, du Neusillion® ou encore le verrouilvolet® universel.

Cette démarche vaut à Torbel de recevoir une nouvelle fois le Trophée INPI de l’Innovation en 2007.

En parallèle, Saint Martin La Plaine (42) voit arriver le renfort des établissements Ferronnerie J.Durand®, qui complètent l’outil de production de TORBEL centre.

Viennent s’ajouter les sociétés Faure & Fils® (19) et Clémenson industrie, qui permettent au groupe de devenir le leader de la fabrication de paumelles sur le marché français.

Convaincu de sa démarche, TORBEL s’attaque aux enjeux majeurs de notre société en proposant à ses clients des produits plus esthétiques et ergonomiques, une fabrication respectueuse de la nature, des conditionnements optimisés et un transport responsable.

 

Une nouvelle gamme

La gamme Design affirme cette tendance en produisant concevant une nouvelle gamme d’espagnolettes CONNECT,

le tourniquet marseillais composite et le volet coulissant autoporté.

Des activités diversifiées

La démarche design se concrétise aussi dans la gamme des poignées de porte. Le savoir-faire de la société Bouvet est remis en avant avec une nouvelle gamme Bouvet 1884, qui allie modernité et travail de forge à la main. (www.bouvet.fr)

L’activité Jardin de la société MERMIER® et les tranchants hauts de gamme de JOUIN®, toutes deux situées à Tinchebray, s’ajoutent à l’offre du groupe.

MONIN ®, industriel spécialisé dans la quincaillerie rejoint aussi le groupe.

Toujours plus soucieux d’apporter de nouvelles solutions d’accessoires pour l’intérieur et l’extérieur de la maison, la société BOURGUIGNON®, fabricant de barreaux en fer forgé et accessoires de portail, rejoint le groupe en 2017.

Et pour demain, les pages de TORBEL sont encore à écrire et l’entreprise devra relever de grands défis :

  • s’adapter au marché actuel, qui semble chaque jour différent de la veille et demande une grande agilité et une remise en cause permanente : Torbel devra sûrement fabriquer d’autres produits et se tourner vers d’autres débouchés.

  • relever des challenges tels que les enjeux environnementaux, avec des produits durables, réparables, économes en énergie pour leur production, leur conditionnement et leur transport, avec des usines plus économes en ressources naturelles.

 

Il faudra produire autrement, avec d’autres outils et d’autres matières.

 

 

A l’avenir, TORBEL va continuer :

  • à développer des produits innovants ;

  • à améliorer la gestion des flux, à investir dans un outil de production flexible et réactif pour réaliser des produits de qualité ;

  • à perfectionner son organisation afin qu’elle facilite la vie des clients.

 

L’écoute et le respect resteront toujours les priorités et animeront toujours la gestion de l’entreprise.

 

La devise Omnia Vincit Amor (l’Amour Triomphe de Tout),

guidera et continuera à accompagner TORBEL pour les années à venir.